L’amour existe-t-il vraiment entre une femme et un homme ? Je doute.

L’amour existe-t-il vraiment entre une femme et un homme ? Je doute.

Avis concernant Reinventer l’amour

J’avais surpris beaucoup de critiques vis a vis de votre livre, que j’ai trouve parfois sexistes (du genre, reclamer a Chollet, bien que blanche et privilegiee, de rediger un “VRAI LIVRE” sur la reinvention de l’amour, une bible de l’amour nouveau, bref une nouvel utopie qu’on ne daignerait reclamer en suggestion aux hommes cis), donc je vais d’emblee mettre a plat le contexte : cet ouvrage n’est jamais LE livre qui va remedier aux problematiques et aux rapports de domination heteros. Cela en donne des pistes, qui elles existent, seront sourcees. Il n’y a pas de recettes miracles, meme Afin de les sorcieres. Mieux il permettra de les interroger seul.e ou a diverses en profondeur parce que spoiler alert il n’y a pas UNE SEULE maniere d’aimer.

Point faible d’abord : je n’ai nullement ete seduite par le decoupage des parties, en particulier la toute premiere part qui est assez longue avec des elements qui scientifiquement ne sont jamais assures il semble, principalement la part sur les jeunes filles qui auraient manque de viandes bon. j’suis quelque peu sceptique, surtout Afin de expliquer qu’elles soient plus petites que nos hommes. En revanche, je crois bien qu’il y a des causes multiples avec la sedentarisation qui font que ces dames seront plus freles aujourd’hui.

Point tri?s : les references qu’on connait a Mona Chollet, ses reflexions croisees avec son propre vecu, ses lectures.

Elle donne un certain nombre de pistes comme Grace Dent qui cause de cohabiter avec son/sa partenaire 4 temps l’annee. Ca peut etre 3 ou 2, ou jamais, c’est a vous de choisir ! Elle amene une reflexion dans le poste du travail, en particulier le salariat (reduire le temps de travail et augmenter le salaire : on le sait intrinsequement, mais je trouvais ca bien de le rappeler tant la ti?che fera partie integrante de nos existences). Elle critique des oeuvres connues comme des edifices de l’amour romantique : Belle du seigneur, sacrilege. Une autre piste pourrait i?tre une emancipation interieure, se recentrer et aussi vraisemblablement creer des cercles de discussion entre femmes et minorites de genre pour la consolider en fonction de moi. Autre aspect : Il existe toute une part i  propos des violences au sein du couple, notamment conjugales. Sortons des “effets aphrodisiaques de l’inegalite” (termes de Cristina Nehring). qui fait echo au soir Juliet Drouar.

Un paradoxe de la misogynie trone bien au sein de l’heterosexualite : claque que les hommes expriment un desir pour des etres qu’ils n’estiment que tres partiellement et vulgairement, i  l’interieur de la societe qui les encourage a mepriser et a hair les femmes. C’est le constat de Jane Ward dans J’ai tragedie de l’heterosexualite. L’etude de 1980 de Dorothy C. Holland et Margaret A. Eisenhart est tres interessante : elles decrivent De quelle fai§on les femmes echouent plus dans les matieres scientifiques car leurs buts ne seraient pas de reussir dans ces domaines mais d’accomplir leur relation amoureuse avec des hommes dans ce domaine. Ca inclut aussi que leur relation amicale et leur camaraderie feminine n’est seulement que peripherique et sert de groupe de soutien a la recherche d’un fiance.

C’est bien de rappeler que ces dames doivent se surveiller sans cesse dans ce qu’elles disent et qu’elles ont ete eduquees a prendre soin des autres, a tel point que leur propre bien-etre est mis de cote, elles sont dans l’autocensure. mais une telle autocensure devra exploser a un moment gratuit. L’idee sexiste que les femmes seraient plus emotives par nature est un gros soucis dans la prise en compte de leur partenaire de leurs emotions, qui les conduit la encore a se soumettre a toutes les diktats du silence. Lorsqu’un couple se structure, perdure, la communication s’efface. L’actrice ne souhaite nullement admettre que l’homme au debut soucieux d’exprimer ses emotions ne le faisait que Afin de la seduire (en s’en rendant compte ou non) tandis que l’homme qui voyait une femme independante et seduisante se trouve avec une personne qui insiste pour avoir bien cette intimite et complicite si facile dans les temps d’la seduction. C’est la que l’homme se pense barricade dans la forteresse qu’il a pourtant forge et initie pour conquerir celle qui, dans le fond, est plus votre trophee qu’une veritable relation d’amour sincere. Voila ou nous en sommes reduit.es dans des relations amoureuses pour beaucoup.

+1 Afin de la critique en litterature erotique, le tabou en sexualite et du desir des femmes dans un couple hetero. Messieurs il pourrait etre temps libre de vous acculturer a les fantasmes. Petit poke a Olympe de G (hate de lire son livre concernant la porno feministe qui campe sur mon lit)

Tin liên quan

Trả lời